Monsters’Lab était présent sur le salon Drupa 2016 à Düsseldorf lors du Creative Day, le vendredi 3 juin. Au programme, de nombreuses conférences axées sur le futur et la modernisation du print dans le Drupa Cube, mais aussi une rapide visite (le salon est gigantesque) des acteurs les plus novateurs du domaine.

IMG_0854

Audi TT Brochure Hack

audiTT_hack

Parmi les différentes conférences, celle de Preethi Mariappan, Chief Creative Officer de Razorfish Deutschland, a particulièrement retenu notre attention. Cette conférence portait sur la création d’une brochure en réalité augmentée pour la nouvelle Audi TT. Si utiliser un QR code pour proposer du contenu « augmenté » est devenu quelque chose d’assez fréquent dans le print, Razorfish a poussé les choses beaucoup plus loin en intégrant une puce Bluetooth et des capteurs dans la page qui permettent d’interagir directement avec le smartphone sans avoir besoin de scanner quoique ce soit.

Destinée à un public niche (une centaine de clients), cette solution « deluxe » est possible grâce au Switchboard de Novalia qui permet d’intégrer des récepteurs dans une feuille de papier sans pour autant en augmenter la taille. L’illusion est donc totale.

L’application en elle-même est plus classique et permet d’amener l’utilisateur à un configurateur et à une demande d’essai de la voiture.

Du print, du print et… du print !

Sans surprise, l’impression 3D est certainement le point qui attire le plus de visiteurs, notamment grâce aux différents workshops qui permettent à tout un chacun de s’essayer à cette technologie. Nous nous sommes donc prêtés au jeu et avons modélisé, puis imprimé notre propre cube Lego.

IMG_0860IMG_0866

 

A côté de cela, l’accent était mis sur le print UV LED et sur le Nano Print. Le premier repose sur une technologie permettant d’obtenir un effet de texture, de relief, donnant naissance à une impression dimensionnelle du plus bel effet.

photo: Messe Düsseldorf/ctillmann
photo: Messe Düsseldorf/ctillmann

Les nano particules et pigments permettent d’obtenir des couleurs extrêmement puissantes et profondes. Selon Landa, cette nouvelle technologie devrait réduire les coûts d’impression tout en augmentant la qualité et ainsi transformer l’impression digitale en une technologie abordable et en faire le nouveau standard.